Le vrai visage du sales enablement

L’acheteur B2B s’attend désormais à une expérience d’achat à la B2C. Il est à la fois plus connecté, plus exigeant, mieux informé et plus autonome. Comprendre ce shift exacerbé par la pandémie, c’est déjà faire un pas vers l’accélération des ventes.